Les raisons de nos démissions de nos fonctions de maires-adjoints et quitté Mme Piere-Morvan maire

ParLA FERTE ALAIS POUR LA FERTE ALAIS

Les raisons de nos démissions de nos fonctions de maires-adjoints et quitté Mme Piere-Morvan maire

MISE AU POINT NÉCESSAIRE suite à nos démissions en qualité d’adjoints

de

la Ferté Alais

Journal Le Républicain 25 janvier 2018

« Comme vous  le constatez, en ce qui nous concerne, nous nous sommes plutôt séparés de Madame Mariannick Piere-Morvan« 

Rappel des circonstances de l’élection de l’équipe municipale en place:

Il convient de rappeler que les élections municipales de mars 2014 avait fait l’objet d’une annulation par le Tribunal Administratif, annulation confirmée par le Conseil d’État.

De fait une seconde élection municipale a eu lieu en décembre 2014.

C’est l’équipe actuelle.

« Après le mandat de Philippe Autrive (2001–2008), un nouveau maire, Christian Karrer est élu en 2008. Mis en minorité par son équipe peu de temps après son élection, il est remplacé en 2009 à la suite d’un scrutin partiel par Marie-Annick Pière. Elle est réélue en 2014 avec un peu plus de 50% des voix (les résultats en détail). Victoire contestée depuis lors par ses deux adversaires, Caroline Parâtre (36%) et Hervé Franel (13%).

Une irrégularité au sein du bureau de vote principal a été constatée au soir du 23 mars. Les opposants affirment que la maire a pris la décision « d’interdire l’accès au bureau de vote dès 19h45 ». « Elle n’a pas laissé entrer les derniers votants, et le dépouillement doit être public » souligne Caroline Parâtre. La conseillère générale parle de « pratiques frauduleuses » qui ont été reconnues comme telles par le Conseil d’Etat. »

Ayant quitté la mairie pour laisser la place à une délégation spéciale de la préfecture chargée des affaires courantes et de la tenue des prochaines élections, Marie-Annick Pière n’a pu être jointe. Son adjoint et ancien maire Philippe Autrive parle lui d’une « bêtise ». « Il y a bien eu une erreur » lors de ce premier tour commente-t-il, « sans mettre en cause la maire ». Selon lui, elle a réagit « compte tenu de l’affluence au bureau de vote », mais concède-t-il, « on ne peut pas fermer la porte pendant le scrutin ». »

Extrait du Journal Essonne Infos du 10 novembre 2014

 

À propos de l’auteur

LA FERTE ALAIS POUR LA FERTE ALAIS administrator

Association de Loi 1901 POUR LA FERTE ALAIS - 15 Villa de la Treille - 91590 LA FERTE ALAIS