le-republicain-fevrier-2003