Caroline Parâtre évincée du Conseil Départemental de l’Essonne

ParL'Association "POUR LA FERTE ALAIS"

Caroline Parâtre évincée du Conseil Départemental de l’Essonne

la-ferte-alais-non-officiel-et-independant

RIFIFI POLITIQUE“,  “GUÉ GUERRE POLITICIENNE

entre

Caroline PARATRE et la Majorité du Conseil Départemental de l’Essonne.

Fin de la partie…. Mais les problèmes demeurent dans les Collèges et pour notre Jeunesse !

Les Collégiens n’ont pas à pâtir de ces aléas politiciens

Caroline PARATRE qui s’était vue retirer ses délégations de Vice Présidente, n’est plus Présidente depuis ce lundi 24 septembre. Contestée par son propre parti, elle devait également essuyer une grogne des élus de la CDEN qui avait pris une motion à son encontre en mars dernier.

Article du Parisien 24 septembre 2018:

Les douze vice-présidents ont démissionné. Seule Caroline Parâtre (LR) a été évincée. Les onze autres ont retrouvé leur poste.

Elle a pris la parole un court instant pour exprimer sa déception. « J’ai été traitée d’une façon surprenante. Pourquoi une telle violence ? », a demandé Caroline Parâtre (LR) à ses collègues ce lundi en séance publique de l’assemblée départementale. Elue vice-présidente en charge de l’éducation en avril 2015, elle a perdu son poste ce lundi, malgré son refus d’en démissionner. En juillet dernier, François Durovray (LR), le patron de l’exécutif départemental, lui avait déjà retiré sa délégation.

Pour arriver à ses fins, François Durovray a demandé aux onze autres vice-présidents de démissionner afin de procéder à une réélection complète. Outre Caroline Parâtre, Alexandre Touzet (LR) a également refusé de démissionner, par solidarité sans doute avec celle dont il fut le second lors des élections sénatoriales il y a un an. Mais lui a retrouvé sa vice-présidence.
« J’avais pensé qu’on ferait de la politique autrement »

Caroline Parâtre est certaine de payer sa candidature dissidente aux sénatoriales. « J’avais pensé qu’on ferait de la politique autrement. Je me suis trompée, dont acte », a lancé avec amertume l’élue du canton de Mennecy. Un motif que conteste vigoureusement François Durovray : « Il appartient au président de fixer les objectifs et de les évaluer. Il n’est pas anormal qu’il y ait des ajustements. C’est la vie d’une collectivité », s’est-il justifié.

C’est Marie-Claire Chambaret (LR), jusqu’à présent présidente déléguée à l’autonomie, qui a été élue vice-présidente à la place de Caroline Parâtre. Mais la délégation à l’éducation reste aux mains de Jérôme Bérenger (LR), président délégué, qui l’avait récupérée en juillet dernier.”

Le Parisien Lundi 24 septembre 2018

caroline-paratre-lire-plus

caroline-paratre

Le Républicain – 27 septembre 2018

Copyright-LaFertéAlais.eu-site non officiel-2018

À propos de l’auteur

L'Association "POUR LA FERTE ALAIS" administrator

Association de Loi 1901 "POUR LA FERTE ALAIS" - 15 Villa de la Treille - 91590 LA FERTE ALAIS