Archives de catégorie ACTUALITES

ParL'Association "POUR LA FERTE ALAIS"

Quelques mots pour “Faire ce que l’on avait dit et Dire ce que l’on a fait” Katia MERLEN

Tout ne se fait pas en un jour…

les projets qui voient le jour…ont été travaillés et soutenus il y a déjà quelques années (avec les dates…).

Qu’on en juge, par un petit rappel des Projets menés par katia MERLEN  à la C.C.V.E,

à la commission transport de la C.C.V.E et présentation des projets aux bureaux municipaux de la Ville de La Ferté Alais:

  • Réalisation Pole gare

 

Bureau municipal* du 3 novembre 2015 :

Information sur Pole Gare : 35 places de parking supprimés pour permettre la création de quais pour les bus.

En remplacement des ex bâtiments il y aura 70 nouvelles places de parking. Un parking à vélos est prévu.

  • Réalisation Piste cyclable

  • La seconde piste cyclable qui devrait voir le jour prochainement Avenue du Général Leclerc à La Ferté Alais a été soutenue dés 2015

1ère Piste cyclable réalisée sous le mandat de Philippe Autrive, maire 2001-2008

-Bureau municipal* du 3 novembre 2015 :

La Seconde piste cyclable de la ville prévue entre le carrefour de la piscine et la gare avec un accès circulation douce est prévue.

-ORDRE DU JOUR SÉMINAIRE DU 4 NOVEMBRE 2016 :

  • Transport : Ligne D, ligne 206, circulation douce, proposition réunion publique RER avec SNCF,
  • Réalisation aménagement Sablière :

-Bureau municipal suite C.C.V.E du 8 décembre 2015:

Sablière : Katia MERLEN ressort le projet des cartons, fait part de ses discussions à la C.C.V.E (dotations en baisse) mais normalement c’est maintenu.

En effet, dés 2005, le projet avait été initié sous le mandat de Philippe Autrive Maire de la Ferté Alais.

 

HEUREUSE D’AVOIR SOUTENU DES  PROJETS QUI VOIENT LE JOUR pour L’INTÉRÊT GÉNÉRAL

 

Katia Merlen

* Bureau municipal: réunions municipales où sont présentés les travaux des adjoints

Lafertealais2021

ParL'Association "POUR LA FERTE ALAIS"

Maxime Lisbonne un Fertois engagé dans la Commune de Paris de 1871 – Hommage rendu avec Philippe Autrive

Maxime Lisbonne un Fertois engagé pour des idées de liberté et de Fraternité.

Militaire indiscipliné et fantasque, saltimbanque et profondément républicain, Maxime Lisbonne est élu capitaine de la garde nationale.

Muni d’un chapeau noir à plume rouge, il se bat, avec courage et même témérité. Il fait l’admiration de tous. Son insouciance du danger, son panache lui valent son surnom de d’Artagnan.

Blessé, torturé, il est condamné à mort, puis au bagne à perpétuité.

En Nouvelle Calédonie, il écrit ses mémoires et défend la cause Kanak.

A son retour, il devient journaliste, directeur de cabarets, de théâtres ou de tavernes où il raconte le bagne et présente le programme de la Commune.

Il reste fidèle aux idéaux de la Commune jusqu’à sa mort en 1905. Il est enterré au cimetière de la Ferté Alais.

Marie-Claude WILLARD

 

ParL'Association "POUR LA FERTE ALAIS"

Enquête sur les médiathèques et celle de la Ferté Alais, la Vigilance s’impose… Katia MERLEN

Un enquête est lancée sur la lecture et les médiathèques au sein de la C.C.V.E mais cela renforce encore plus notre VIGILANCE… et nous inquiète:

*

Au premier abord, cela peut paraitre satisfaisant…mais  finalement singulier à quelques mois des élections départementales.

Vous pouvez donc y participer:

Au second abord, cela pourrait permettre dans l’avenir d’envisager des fermetures, et notamment la fermeture de la Médiathèque CARNOT du Sud Essonne à la Ferté Alais, pour laquelle nous nous battons depuis plusieurs années autour de Katia Merlen et Philippe Autrive au sein de l’Association POUR LA FERTE ALAIS.

Notre pétition a recueilli plus de 2250 signatures, ce qui est considérable, et a déjà empêché le processus de fermeture et de désengagement de cet équipement culturel d u Sud Essonne.

DONC, plus que jamais, la vigilance s’impose, car nous savions que les jours de notre petite médiathèque étaient comptés nonobstant les promesses des uns et des autres;

*

D’ailleurs, une phrase “singulière” a retenu notre attention sur le sort de la Médiathèque à la Ferté Alais, notamment dans son projet de territoire: Médiathèque : “Réflexion sur le devenir de la médiathèque départementale…pourtant Mrs François DUROVRAY,  Patrick IMBERT et Mme Mariannick MORVAN PIERE nous avaient confirmés…que son avenir était pérenne…

Alors ?

mediateque-sud-essonne

DONC VIGILANCE et que cette enquête ne soit pas “l’Antichambre de la fermeture de la médiathèque” dont les jours étaient comptés.

 

 

* Projet contrat de territoire la Ferte Alais mars 2021

 

 

Katia MERLEN & Philippe AUTRIVE

 

Lafertealais.eu@avril 2021

ParL'Association "POUR LA FERTE ALAIS"

7/20 pour la Gestion financière du maire actuel ! Telle est la note donnée par l’ARGUS des Communes*.

Après les travaux de la construction des petits Ateliers communaux qui ont couté plus cher que prévu !

Nous voici maintenant avec un “vaste” projet d’aménagement d’une partie du centre-ville qui est – pour l’instant – estimé à la somme de 5 Millions d’Euros – 5.000.000 €.

 

Une partie de cette bagatelle financière est destinée aux bureaux d’études.
(Pour mémoire le projet initial, pas tellement différent d’ailleurs, était estimé à la somme de 1.800.000 €)

A suivre donc, d’autant que le programme global présenté le 23 mars au Conseil Municipal fait état d’estimation à 14 Millions d’Euros pour le projet “ambitieux”de territoire, projet des élus actuels de la Ferté Alais.

« Ce programme laissera en suspens à travers la ville, la nécessité impérieuse d’entretenir le patrimoine immobilier, écoles, Centre de loisirs, Maison de l’enfance, Gymnase et patrimoine sportif, les voiries des quartiers, le cimetière à l’abandon… »

Excusez du peu!

Avec une note pour la gestion financière du maire actuel, de 7/ 20, ce qui n’est pas folichon, il faudra rester très prudent…

argus-communes-la-ferte-alais

  • L’avis du Bureau Communautaire de la CCVE du 16 mars 2021
  • Délibération CM de la Ferté Alais 23 mars 2021
  • L’Argus des Communes 2021
La fertealais.eu
ParL'Association "POUR LA FERTE ALAIS"

Fibre posée par la CCVE: Mise en valeur ou enlaidissement du centre ville historique de Ferté Alais ? Pourtant,les Réseaux d’enfouissement étaient là!

Voilà, c’est fait et rapidement en plus!

fibre-la-ferte-alais

Le pire … c’est que les réseaux qui permettaient l’enfouissement étaient accessibles!

pose-fibre-ferte-alais-les-reseaux-existaient

Pose de la Fibre, des réseaux d’enfouissement existaient…pourtant

Alors OUI à la FIBRE, mais dans les règles de l’Art et en protégeant le patrimoine Historique.

La C.C.V.E et la mairie de La Ferté Alais ont installé sérieusement la Fibre au Centre ville Historique…?

Un nouveau « joli Patrimoine » au dessus de nos têtes et du patrimoine classé. 

Qu’on en juge…

 

Lafertealais.eu©septembre2020

 

 

ParL'Association "POUR LA FERTE ALAIS"

Les Conseillers Municipaux de l’Opposition toujours victimes de violences à la Ferté Alais

Depuis quelques temps, les dégradations contre les biens des Elu(e)s de l’Opposition Municipale se développent à la Ferté Alais.

Encore un véhicule endommagé d’une Conseillère Municipale, Élue d’opposition à La Ferté Alais  !

 

A titre d’exemple, déjà, ses voyous “politiques” avaient crevé des pneus de plusieurs véhicules d’élus de l’opposition Fertoise, en centre ville de La Ferté Alais, dans la nuit du lundi au mardi 21 mai 2020.

Des plaintes ont été déposées au service de la Gendarmerie, Toutes classées sans suite.

 

 

Copyright©lafertealais.eu

ParL'Association "POUR LA FERTE ALAIS"

Balade à travers l’Histoire de la Ferté Alais – Samedi 19 septembre

Balade organisée par la Société d’Histoire de La Ferté Alais,

l’association POUR LA FERTE ALAIS,

et la Fertéalais.com

Une ville à découvrir, son patrimoine, son histoire.

balade-du-patrimoine

Balade à travers la Ferté Alais

Samedi 19 septembre

9 h 30 – Parking de la gare

 

joiurnees-du-patrimoine-2020

A bientôt.

 

Lafertealais.eu©juillet2020

ParL'Association "POUR LA FERTE ALAIS"

La Médiathèque vous accueille de nouveau – Katia MERLEN

Bonjour à toutes et à tous

mediatheque-carnot

La Médiathèque Carnot du Sud Essonne vous accueille de nouveau avec un protocole de gestes barrières :

port du masque obligatoire, maximum 10 personnes à la fois, tous les retours sont désinfectés immédiatement. 

Vous avez jusqu’à la rentrée de septembre pour rapporter vos emprunts. 

mediatheque-carnot

Bonnes vacances à tous et surtout… bonne lecture.

 

Katia Merlen 

Présidente de l’Association Pour la Ferté Alais

lafertealais.eu©juillet2020

ParL'Association "POUR LA FERTE ALAIS"

La commémoration des Fusillés du TERTRE – L’opération “Corinne Sabot” par Philippe AUTRIVE (Maire 2001-2008)

L’opération de résistance «  Corine Sabot » ou son chant me dit tout…

Une zone de parachutage est aménagée sur le plateau du Tertre près de Marbois. Début 1944, le groupe local réceptionne des conteneurs d’armement et des agents de liaison.

Le 4 juillet 1944, la B.B.C transmet à deux reprises l’indicatif désignant le terrain :

« Son chant me dit tout », annonçant le parachutage d’agents.

L’équipe de réception gagne alors le terrain pour mener l’opération « Corine Sabot ».

Les Allemands, renseignés, sont en embuscade et tirent sur les premiers arrivants :

André BRANCHE, (né le 15/07/1908 à La Ferté Alais) est abattu.

Georges HEREN, dit Moustique (né le 24/11/1920 à Vrizy) apprenant le drame, monte au Tertre pour tenter de porter secours à son camarade. Il est tué à son tour.

Le bilan est lourd : 2 résistants sont morts et sur les 12 agents britanniques parachutés, 10 sont capturés (7 sont exécutés à la prison de Beauvais, les 3 autres parviennent à s’échapper).

Un survivant, M. HERBERT, soldat au 1er SAS intègre le groupe FFI de Vert le Petit.

Georges HerenAndré BRANCHE

                Georges HEREN                                           André BRANCHE

Georges Heren New

Monsieur André Branche

 

 

 

Mme Branche

M. Branche pererueandrebranche

Henri PIGEOLLET a été décoré de la Médaille de la Résistance Française à titre posthume.

Un monument commémoratif du Tertre situé sur la route départementale a été élevé à la mémoire d’André BRANCHE et de Georges HEREN qui ont été tués, avec 7 Anglais au cours du parachutage allié.

Depuis, le 3 juillet 2005, réalisée par le sculpteur Alex GARCIA, une statue symbolisant la résistance a été inaugurée et chaque année le 4 juillet, la Municipalité de La Ferté Alais commémore cet élan de courage.

 

Statue d'Alex GARCIA Fusillés du Tertre inauguration 2005

Le  dimanche 3 juillet 2005, nous avons inauguré ce monument en hommage à la Résistance face à l’oppression, en hommage au courage de jeunes gens qui ont donné leur vie pour la liberté.

Nous nous sommes réunis ici pour nous souvenirs, car la véritable mort c’est l’oubli, et la tache qui nous est impartie avec une nécessité impérieux est de transmettre la mémoire, en 2005, 61 ans ont passé, le plateau du tertre est toujours venteux, surplombant le village, bordé au nord par les bois, au sud par des habitations, en son sein une ferme pédagogique que nous avons créée où chaque jour nous accueillons des enfants, des élèves, des écoliers.

Et ils l’apercevront ce jeune homme de Bronze, haut perché, béret sur la tête, marchant d’un pas décidé, volontaire, marqué du courage et de la détermination de la résistance à l’oppression.

La ville de la Ferté Alais, ses élus et Philippe Autrive Maire, l’ont voulu cette statue dédiée à la résistance comme gage d’une humble reconnaissance de notre ville à ses femmes, à ses hommes, à ses enfants fauchés par la serpe de la bêtise humaine ténébreuse.

Mandat a été donné à Alex Garcia de réaliser une œuvre tournée vers l’avenir, symbolisant la marche des idées de liberté et de fraternité. L’œuvre est réussie, et il nous appartient de faire avancer les idées, d’inculquer les valeurs de justice et de tolérance et d’avoir toujours au cœur ce parfum de rébellion, qui sent bon la liberté.

C’est le cœur serré que nous avons dévoilé le 3 juillet 2005 cette statue, qui ne représente pas un soldat, mais un jeune homme allant, sans armes, sans uniforme, à l’image de tous ces résistants, qui non mobilisés de force, souvent avec des armes de fortune, au risque et au péril de leur vie, luttèrent pour que le souffle de la liberté tant chérie ne cesse pas.

Ce monument est une trace, une empreinte.

1945, c’est la fin de la guerre, 1945, c’est la fin de l’oppression, Un lourd poids qui s’allège des épaules de chacun. On est libéré, c’est tout, c’est la joie.

A nom de notre ville, Je vous salue.

Philippe AUTRIVE

Maire de la Ferté-alais (2001-2008)