Regard sur les Finances et le Budget municipal

la-ferte-alais.eu-non-officiel

Finances et Budget municipal

philippe-autrive-avocat-maire-de-la-ferte-alais-2001-2008

Madame, Mademoiselle, Monsieur,

A une époque ou tout augmente paresseusement, ou nombre de villes ont déjà voté les augmentations des taux des impôts locaux qui flambent ! … depuis 2001 nous n’avions quasiment pas augmenté le taux des impôts locaux, soit en 15 ans!

Les dernières années, alors que j’étais maire adjoint aux finances, j’avais même proposé une légère baisse du taux des impôts locaux (par exemple en 2015 – 0,25 %).

Certes, nous sommes confrontés à la délicate gestion des finances communales, aux baisses drastiques des dotations qui mettent en péril nos communes.

Hélas, beaucoup confondent gestion des finances et comptabilité.

Des solutions de bon sens existent. Faisons des économies ! Continuons à gérer avec rigueur, développons nos participations citoyennes et contentons nous un peu de ce que nous possédons.

Notre endettement municipal a été maitrisé alors que nous avons réalisé beaucoup d’investissements.

(Ferme de la grange aux Moines, Maison de l’Enfance Zozo Poulbot, Maison de retraite Amodru, Salle Brunel, réfection des restaurants scolaires, City-parc, NAP, etc…)

C’est pourquoi, nous pouvions maintenant envisager la conclusion d’un contrat régional qui portait sur deux opérations d’envergure : la constructions des ateliers communaux et la réhabilitation de la voirie.

Nous avons également depuis quelques années élaboré un schéma d’aménagement avec le Siarce pour intervenir sur nos réseaux.

A l’heure ou les crayons sont tristes, finalement quel beau projet que celui d’agir et construire tous ensemble.

Mais pour cela, il faut avoir un véritable projet pour notre ville, avec nos partenaires et c’est bien là ce qui fait défaut aujourd’hui pour retrouver une ville où il fait bon vivre.

Philippe AUTRIVE

Conseiller Municipal
Maire de la Ferté Alais 2001-2008

la-ferte-alais-une-ville-ou-il-fait-bon-vivre

Pour ma part, j’ai toujours considéré que la hausse du taux des impôts locaux était paresseuse…

philippe-autrive

En 2017 et en 2018, avec Katia Merlen, Stéphane Le Peculier, André Rietz, nous avons voté contre l’augmentation du taux des impôts locaux pour rester fidèles à nos engagements pris avec les Fertois en 2014.

La baisse des dotations n’est pas une explication suffisante, il faut adapter le budget communal au contexte et aux contraintes financières.

 

AUGMENTATION DU TAUX DES IMPÔTS LOCAUX (2014-2018)

 

Taxe Foncière

Taxe d’Habitation

2018

16,50

17,98

2017

16,50

17,98

2016

16,50

16,45

2015

16,50

16,45

2014

16,54

16,49

 AUGMENTATION DU TAUX DES IMPÔTS LOCAUX (2005-2012)

2005

2006

2007

2008

2009

2010

2011

2012

Taxe habitation LA FERTE

17,22% 17,22% 17,22% 17,22% 17,22% 17,91% 17,91% 16.66%

Taux moyen départemental

15,29% 15,37% 15,48% 15,48% 15,64% 15,97% 24.35% 24.41%

Taxe foncière LA FERTE

17,27% 17,27% 17,27% 17,27% 17,27% 17,96% 17,96% 16.71%

Taux moyen départemental

16,80% 16,97% 17,14% 17,13% 17,41% 18,12% 18,46% 18.62%

Taxe foncière non bâti LA FERTE

51,81% 51,81% 51,81% 51,81% 51,81% 53,88% 53,88% 52.63%

Taux moyen départemental

59,05% 58,94% 59,93% 60,04% 60,71% 62,61% 65.60% 65.91%

Copyright-LaFertéAlais.eu-site non officiel-2018