Archive de l’étiquette liberation

ParL'Association "POUR LA FERTE ALAIS"

75ème anniversaire de La Libération de la Ferté Alais – 22 aout 1944. Nous étions présents, mais pas beaucoup de Fertois…

Nous nous sommes recueillis devant le Monument aux Morts de la Ferté Alais, pour honorer le 75 ème anniversaire de la Libération de notre ville.

katia-merlen-commemoration

 

commemoration-libertation

Nous regrettons l’absence de Fertois, de Jeunes et le défaut d’entretien des abords pour une commémoration aussi importante.

Katia Merlen

Conseillère Municipale Indépendante

La Libération à la Ferté Alais

liberation-ferte-alais

La Libération à la Ferté Alais

second_world_war-la_ferte-alais

Le vendredi 18 août 1944, 2 ou 3 jeeps et une automitrailleuse des armées américaines arrivent par la route du Pont de Presles et s’arrêtent à proximité du carrefour de Villiers. Les Fertois présents ne sont pas très nombreux, mais le maire, le docteur SUBERCAZE, averti, vient avec sa femme pour saluer cette avant-garde. Il s’agit d’une patrouille chargée de reconnaître le terrain jusqu’à la Seine, par la route de Soisy.

Le même jour, les habitants neutralisent deux jeunes Waffen SS et les enferment dans la cave d’une maison inhabitée.

Le 22 août 1944, dans la matinée, passe une unité allemande forte de 300 hommes. Un officier ayant été abattu, de nombreuses patrouilles surexcitées pénètrent dans les maisons, perquisitionnent à la recherche des « terroristes » et prennent des hommes en otages.

Cent cinquante d’entre eux sont retenus dans le parc du Château de Villiers.

second_world_war_la_ferte_alais

Au cours de l’opération, un réfugié espagnol tentant de se dissimuler est abattu.

Le même jour, les Américains arrivent dans la ville. La téléphoniste de la Ferté Alais, Mme Fernande FRAYSSE, réussit avec courage à joindre une patrouille américaine.

Madame Fernande Fraysse

Guidés par le FFI, les Américains pénètrent par surprise dans le parc du château et libèrent les otages. Une brève escarmouche a lieu à la porte de Baulne. La plupart des Allemands prennent la fuite ; une cinquantaine d’entre eux sont capturés par les FFI.

second_world_war_ferte_alais

Je vous invite à lire la suite.

Philippe Autrive

Maire de la Ferté Alais 2001 – 2008

lafertealais.eucopyright©aout2019